Télécharger en pdf

ŒUVRES de MISERICORDE


Comme je suis en vérité le salut et la vie des âmes, j'ai toujours faim et soif de leur bien ;


aussi celui qui s'appliquera chaque jour à lire quelques paroles édifiantes de la sainte Écriture apaisera ma faim par cette suave réfection.


Que s'il ajoute à cette lecture le désir d'obtenir la grâce de la dévotion et de la componction, il calmera ma soif.


Celui qui au moins une heure par jour s'efforcera de penser à moi avec toute l'attention de son âme, celui-là m'offrira une agréable hospitalité.

Je serai convenablement vêtu par l'âme qui s'exercera sans cesse dans les vertus,


J’estimerai aussi que celui-là m'aura visité dans mon infirmité qui aura repoussé avec force la tentation.


Enfin je recevrai les prières qui me serons offertes pour les pécheurs et les âmes du Purgatoire comme si, retenu moi-même dans une sombre prison, je me trouvais soulagé et consolé par une charitable visite. » Le Seigneur ajouta : « Celui qui, pour mon amour, aura pratiqué chaque jour ces œuvres de miséricorde, surtout pendant le temps du Carême, sera récompensé par ma royale libéralité et par ma fidèle amitié.